22 mai 2009

Le diaporama révélateur


Ouvrez les yeux !!!

Les Villeneuvois sont bombardés jour et nuit par des antennes bien mal placées et surtout bien trop puissantes pour notre seul village.

Les 25 antennes de Villeneuve-de-la-Raho ont une puissance d'émission surdimensionnée pour la couverture de notre commune.

Les riverains du château d'eau payent de leur santé le confort téléphonique des villes voisines de Villeneuve.

Ceci personne ne vous le dit ! Au contraire, on vous le cache !


"Dormez tranquilles bonnes gens, les bons experts financés par les bons opérateurs, sous couvert de vos bons élus, veillent sur vous ...


Et si par hasard vous habitez le voisinage du château d'eau et que par hasard vous avez un petit souci (cancer, leucémie, alzheimer, ...) ce n'est qu'une coïncidence."



Diaporama : les antennes de Villeneuve

video

5 commentaires:

Mulero Michaël a dit…

Bravo l'UMPLO pour votre conférence-débat qui a été brillament menée et très claire quant aux risques encourus par toute la population villeneuvoise ! Votre courage et votre détermination sont exemplaires. Espérons que les élus présents dans la salle auront fait remonter le message à Mme le Député-Maire qui, en tant que premier magistrat de notre commune, serait bien inspirée de mettre en application le principe de précaution (désormais inscrit dans la Constitution). D'autres maires l'ont déjà fait(toutes tendances politiques confondues) : pourquoi pas à Villeneuve de la Raho ? Quels engagements la commune a-t-elle pris envers les opérateurs de téléphonie mobile ? Peut-on consulter les documents y afférent ? Quelles sont les contreparties (notamment financières) allouées par ces opérateurs ? Pourquoi une attitude aussi obtue alors que le problème aurait pu (aurait dû) être réglé depuis longtemps déjà ?

Mulero Michaël a dit…

Le quotidien d'information en ligne LA CLAU parle de l'association UMPLO et de son combat :
http://www.la-clau.net/info/2458/villeneuve-de-la-raho-bataille-scientifique-sur-les-effets-des-antennes-relais-2458

Eux aussi s'interrogent sur l'attitude des élus (notamment en ce qui concerne l'organisation d'une contre-conférence deux jours après celle de l'UMPLO)...

Michaël Mulero a dit…

La Gazette des Communes du 11/06/09 annonce des expérimentation ...

"Santé publique - 11/06/2009
Antennes-relais : le gouvernement prêt à des expérimentations sur les seuils d'exposition
Le gouvernement est prêt à lancer des expérimentations concernant les seuils d'exposition aux émissions des antennes-relais, a assuré le 11 juin devant le Sénat la secrétaire d'Etat à l'Ecologie, Chantal Jouanno.

Lors du Grenelle des ondes qui s'est achevé le 25 mai, "nous avons pris l'engagement de faire des modélisations et, le cas échéant, des expérimentations sur les seuils d'exposition", a-t-elle rappelé en réponse à une question du député UMP Louis Nègre (Alpes-Maritimes).
"Nous ferons des expérimentations", a-t-elle ajouté, en soulignant qu'un comité opérationnel "expérimentations" sera mis en place en juin avec l'ensemble des acteurs (élus opérateurs, associations, experts et services de l'Etat).

"Il y aura donc deux étapes, des modélisations pour savoir ce qu'on doit expérimenter et comment l'encadrer, et ensuite des expérimentations", a-t-elle déclaré, en précisant qu'"il appartiendra au comité opérationnel de choisir les villes dans lesquelles ces expérimentations doivent avoir lieu".
Louis Nègre a précisé que la ville de Cagnes-sur-mer, dont il est le maire, serait volontaire pour de telles expérimentations."

Michaël Mulero a dit…

Une initiative parisienne et citoyenne... lu dans Le Monde :
http://www.lemonde.fr/planete/article/2009/06/18/antennes-relais-et-wi-fi-la-conference-parisienne-preconise-la-prudence_1208554_3244.html#xtor=EPR-32280229-%5BNL_Titresdujour%5D-20090618-%5Bzonea%5D

Mulero Michaêl a dit…

Un article de laz Gazette des Communes. La prise de conscience des risques liés aux antennes de téléphonie mobile s'accélère :

Santé publique - 30/06/2009
Ile-de-France. Antennes-relais : moratoire sur de nouvelles installations à Saint-Denis
La mairie de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) a pris un "moratoire", suspendant jusqu'à une date indéterminée l'implantation d'antennes-relais dans sa ville en attendant des résultats d'expérimentations sur les seuils d'exposition aux ondes électromagnétiques, a-t-on appris le 30 juin.

"Lors du conseil municipal du 25 juin nous avons voté une délibération sur un moratoire pour interdire toute nouvelle installation d'antennes-relais avant le résultat d'expérimentations", a déclaré Michel Ribay, adjoint au maire en charge de l'Ecologie urbaine.
Ces tests devraient optimiser le réseau (technologie et implantation) pour atteindre un seuil d'exposition de 0,6 volt/mètre aux ondes électromagnétiques, explique-t-il.
"Ce qui vaut pour Paris vaut également pour la banlieue", a ajouté Michel Ribay, en référence aux recommandations formulées mi-juin par la Conférence parisienne ondes, santé et société.

Celle-ci avait notamment préconisé la prudence en prônant un seuil d'exposition de 0,6 v/m, alors que la limite actuelle à Paris est fixée à deux volts/mètre par la charte parisienne de téléphonie mobile négociée entre la ville et les opérateurs.
A l'origine d'une campagne appelant à une suspension des installations d'antennes-relais, les associations de défense de l'environnement "Agir pour l'Environnement" et Priartém ont salué cette décision car Saint-Denis "se donne les moyens, non plus seulement d'évaluer mais d'agir", se réjouissent-elles.